Ce projet de loi a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 8 juillet dernierElle a voté à l’unanimité le rassemblement des frères et sœurs dans un même lieu d’accueil en cas de placement des enfants. “Le principe doit être clairement affirmé d’une interdiction de séparation des fratries” selon Adrien Taquet. Il sera prévu, dans son volet contractualisation, le financement par l’état à travers les départements de 600 nouvelles places de fratries. De même, l’Assemblée a voté l’amendement permettant au JAF de confier à la victime de violences conjugales, “Seule”, l’exercice de l’autorité parentale pendant la durée d’une ordonnance de protection.
Le Sénat devrait commencer l’examen du texte à la fin de l’été.

En savoir plus