Jouer avec bébé…
Nul besoin de matériel sophistiqué pour jouer. Rien de tel que notre bouche, notre visage, notre voix, nos mimiques étonnées ou réjouies. Nos doigts animés sont des marionnettes qui l’intriguent. Tester le dur, le mou, le solide, le fragile, le sec, le mouillé… Secouer, frapper, rouler, palper, jeter, goûter, remplir, vider… Les cuillères en bois et les boîtes de cuisine se transforment en tambours, à moins qu’elles ne servent à de multiples expériences d’emboîtement. Un livre d’images ouvrira la voie à la lecture. Observer les gouttes d’eau sur la fenêtre, un oiseau sur le balcon, faire rouler une petite balle de l’un à l’autre, jouer à cachétrouvé avec le bavoir sont autant de manières de jouer avec trois fois rien. N’importe où : dans le bus, le bain, sur la table à langer… Jouer avec les sons, la voix, puis avec les mots qui disent le nom des choses, des émotions, des sensations, et s’amuser au plaisir produit par les jeux de mots. Que notre petit joue seul, avec nous, puis avec d’autres enfants, le jeu est essentiel à son développement. Jouer l’aide à grandir, à découvrir le monde, à apprivoiser ses peurs, à se construire, à créer, à vivre ensemble.
Alors, jouons !
Extrait du livre “Naître Parents” disponible gratuitement : Ici