Émission Le grand entretien par Léa Salamé et Nicolas Demorand, podcast France Inter

“Dans son livre, elle raconte l’histoire de Marie-Thérèse d’Autriche (la mère de Marie-Antoinette), “première femme qui gouverne l’empire des Habsbourg, elle n’est pas la femme de l’empereur, c’est l’empereur qui est son époux”. “J’ai été frappée de voir l’activité incroyable qu’elle avait, elle pouvait travailler 15 heures par jour, a mené deux guerres de sept ans, elle a réformé en profondeur l’Empire… Et en plus, elle a fait 16 enfants en 19 ans. Je me suis demandé comment cette femme a pu élever en même temps ces enfants, de la façon dont elle l’a fait, jusque dans le détail. Elle inaugure une autre forme de maternité : cette mère veille à tout, alors que les autres souveraines ne s’occupent jamais de leurs enfants. Ils peuvent mourir, on n’en fait pas toute une histoire ! Marie-Thérèse, elle a l’entraille maternelle, elle est attachée à chacun et veille sur eux. La nuit, il faut la réveiller au moindre petit malaise d’un enfant ! Et surtout, elle pleure toutes les larmes de son corps lorsque l’un meurt. C’était tellement nouveau qu’on peut se demander d’où elle a sorti ça, puisqu’elle n’avait aucun modèle antérieur.”
A écouter

L’email a bien été copié