Emission La grande table culture par Olivia Gesbert, podcast France Culture
“Régis Jauffret, l’auteur des Microfictions publie en cette rentrée littéraire hivernale Papa. C’est la découverte de d’images tournées en 1943 dans un documentaire sur la police de Vichy où il voit son père emmené par deux gestapistes qui vient rompre l’indifférence bien plus que le décès du père qui ne semble pas avoir été un traumatisme particulier pour le narrateur. Cette image a fait naître chez l’auteur l’espoir d’une vision plus positive de ce qu’a été son père. Il a envie qu’il soit autre chose que ce qu’il a été et c’est là le sens de son enquête. Le récit se déroule dans la maison familiale de l’enfance du narrateur au 4 rue Marius-Jauffret, un immeuble marseillais.Une irrémédiable distance semble s’être creusée durant l’enfance entre le père et le fils. Si l’écriture apparaît comme le moyen de rétablir une proximité, elle est aussi l’occasion parfois d’entériner cette distance et cette étrangeté l’un à l’autre.   “