Émission Interception par Philippe Bardonnaud, Vanessa Descouraux, Géraldine Hallot, podcast France Inter

” Les enfants vivant dans un foyer où s’exercent des violences conjugales, qu’ils reçoivent ou non des coups d’un père tyrannique, qu’ils assistent au tabassage régulier de leur mère, à sa mort parfois, ou qu’ils vivent dans cette terreur psychologique permanente, ne sont pas des témoins de ces violences à la maison, mais des victimes. Une loi toute récente suspend l’autorité parentale de l’auteur des faits, le père la plupart du temps. Mais uniquement en cas de crime, commis sur l’autre parent. Dans le cas de violences répétées, prouvées, signalées maintes et maintes fois, très souvent l’autorité parentale n’est pas retirée.”
A écouter

L’email a bien été copié

 

L’email a bien été copié

 

L’email a bien été copié