Visites en présence d’un tiers

Pour qui ?

Pour les situations familiales qui nécessitent l’accompagnement constant de professionnels favorisant la reprise des relations entre un parent et son enfant / ses enfants.

Les visites en présence d’un tiers s’inscrivent avec l’ensemble des services concernés, dans un dispositif de protection de l’enfance.

Pourquoi ?

Les visites en présence d’un tiers permettent à l’enfant de maintenir ou de reconstruire un lien avec son parent ou un autre membre de sa famille, tout en étant protégé, et peuvent participer à soutenir le parent en difficulté.

Comment ?

Le Juge des Enfants précise dans son jugement les motifs pour lesquels les visites doivent s’effectuer en présence d’un tiers, pour une période déterminée. Il peut désigner lui-même le lieu ou en confier la désignation au service à qui est confié l’enfant.

En partenariat avec l’Aide Sociale à l’Enfance (A.S.E.) de Paris, la Maison Des Liens Familiaux a la responsabilité d’organiser les visites dans un cadre sécurisant pour chacun.

A l’issue d’une synthèse avec un service de l’A.S.E., les modalités des visites sont définies.L’enfant est reçu accompagné d’un professionnel de son lieu d’accueil. Un entretien avec le parent est organisé avant la première visite pour aborder comment il se situe dans cette perspective de reprise de liens.

Des entretiens ultérieurs peuvent être envisagés pour faire le point à la demande du parent ou des professionnels.

Les visites en présence d’un tiers sont encadrées par un à deux professionnels de l’équipe en fonction de chaque situation familiale. 

A l’issue des visites en présence d’un tiers, un écrit est adressé au Juge et à l’Aide Sociale à l’Enfance. Cet écrit fait part des observations des professionnels sur l’évolution de la relation de l’enfant à son parent.